Historique

C’est en 1997 que le Dr. Isaac Goiz Duran, invité par l’architecte, Naturopathe et cinéaste, Gustavo Guayasamin, a foulé pour la première fois le sol équatorien. Lors de cette première visite, il a eu l’opportunité de donner une conférence à l’auditorium de l’École nationale polytechnique de Quito.

De là, il est revenu chaque année en Equateur, reçu par les médecins, les thérapeutes et les patients.

Ce n’est que dans les années 2007-2008 que le Ministère de la Santé équatorien a institutionnalisé l’organisation des cours de Biomagnétisme médicinal de niveaux 1 et 2.

Et dans les mêmes années, l’Ecole Polytechnique de Chimborazo, la Direction de la Santé de la Province de Chimborazo, le Collège des médecins de Chimborazo et l’Hôpital andin de Riobamba (modèle de soins à l’hôpital pour le pays) ont autorisé l’organisation de cours de Biomagnétisme médicinal à Riobamba.

Le cours de Biomagnetisme qu’il a donné à la Chambre indienne de Riobamba, avec comme public les Indiens naturopathes de la province de Chimborazo, était destiné à atteindre à travers eux (herboristes, rebouteux, sages-femmes et Yagchas), la population rurale de ce pays économiquement défavorisé.

Ce projet a été mené par le Ministère de la santé publique de l’Equateur, en coordination avec le Centre de Biomagnetisme médicinal équatorien représenté par le Dr Jorge Mena.

Hélène Russo effectuait alors une mission de volontariat en Equateur, pour une ONG, la D.C.C., dans le cadre de laquelle elle était amenée à se rendre dans les communautés pour participer au travail des bénévoles dans la Province du Chimborazo. Et c’est ensuite pendant ses études de naturopathie à l’Institut Misaël Acosta Solis qu’elle a fait ses premiers pas avec la thérapie du Biomagnétisme.

En 2011, sous couvert du Ministère de la Santé de équatorien, Jorge a donné un nouveau cours de Paires biomagnétiques à 60 médecins équatoriens travaillant dans toutes les provinces du pays et affectés dans les services de premiers soins.

Après son retour en France, en 2011, Hélène a suivi les cours du Docteur Goiz à Madrid, avec la Fondation ANUNA, puis rencontré Jean Abadie, un autre thérapeute passionné par cette technique, avec lequel elle a fondé l’Association ABC Aimants pour la diffuser en France.

Quelques années après, la rencontre avec Jorge Mena fut décisive puisqu’elle permit à l’Association d’organiser en France la première formation internationale de Biomagnétisme Médicinal, avec le soutien de Katia Oulyadi et de Nathanaël Simonot.

Le 16 mai 2016, dans le Journal officiel, le Ministère de la Santé a reconnu le Biomagnetisme dans le cadre des thérapies alternatives. L’Equateur devient le premier pays au monde à reconnaître et à accepter la pratique des Paires Biomagnétiques du Dr. Isaac Goiz Duran.

Le Biomagnétisme par paires d’aimants est une thérapie à la fois préventive et curative, qui permet de préserver l’équilibre biologique de nos cellules.
En savoir plus